• ZISKAKAN : Je met à l'honneur ce Groupe Réunionnais
    que j'ai découvert sur le blog de mon amie Françoise dite → "Zoreille" ← son lien 

    Ziskakan (Jusqu'à quand en créole réunionnais) est un groupe de musique de maloya de La Réunion 
    créé en 1979 et dont le leader est Gilbert Pounia

    (Perso j'adore) 

    Gilbert Pounia 

     

    Véritable laboratoire d'études de la langue et de la culture créole, Ziskakan est aussi un groupe musical qui, depuis 1983 et la sortie d'un double album, Péi Bato Fou, est connu et reconnu par le public réunionnais mais également par un public de plus en plus large. La chanson éponyme qui donne son nom à l'album a été écrite par Axel Gauvin, écrivain réunionnais.

     

    Depuis sa création, le groupe dirigé par Gilbert Pounia, a permis à un grand nombre de découvrir et d'apprécier une musique à l'image de la diversité culturelle de l'île de La Réunion : musiques indiennes, percussions africaines, textes créoles...

    En attestent les différents concerts et enregistrements en studio effectués à l'extérieur de l'île : New Delhi, Maurice, Seychelles, Etats-Unis, Londres, Bruxelles et à Paris à L'Olympia.

     

    Ziskakan est un groupe emblématique de la musique réunionnaise depuis plus de 30 ans. Si le séga et le maloya qu'il joue a des sonorités indiennes ou malgaches, son leader charismatique, Gilbert Pounia a une autre passion que la musique : la bande dessinée. Amateur éclairé, amoureux inconditionnel de Pratt et de la bd d'aventures, il ne rate aucune dédicace ni aucun festival " Cyclone BD " où il assure avec son groupe la soirée de remise des prix depuis 2001.
    De pochettes d'albums en dessins illustrant ses chansons il en est venu à intégrer dans un concert live deux dessinateurs de talents, Hippolyte et Emmanuel Prost pour un spectacle sons et dessins retransmis sur grand écran sur la scène du théâtre en plein air de Saint-Gilles. C'est le mariage de ces deux univers qui est proposé dans cet album, avec pour la première fois les partitions musicales pour guitare, enrichies des textes en créole et en français pour mieux apprécier la poésie de cette langue métissée, sublimée par la force graphique et photo de deux auteurs à l'apogée de leur art.


    Un livre à écouter.

    Livre de Ziskakan


    20 commentaires
  • Marcel Mouloudji 

    16.09.1922 - 14.06.94 ...  J'aime beaucoup Mouloudji

    J'ai connu Mouloudji dans le film " Nous sommes tous des assassins "
    (je ne me souviens plus quand exactement, mais j'étais jeune)
    ce film m'avait beaucoup marqué à l'époque, même encore maintenant je m'en souviens !

    En 1952, il tient un premier rôle, celui d'un jeune délinquant embrigadé dans la Résistance, dans le film d'André Cayatte, Nous sommes tous des assassins, un plaidoyer contre la peine de mort.

     

    Ensuite j'ai appris a le découvrir et aimer ses chansons, mes 3 préférées... 

     

    Faut vivre

     

    Six feuilles mortes de San Francisco (chanson écrite par Mouloudji pour sa fille

     

    Comme un petit coquelicot (interprété avec son fils GRISHA)

    Marcel Mouloudji naît en 1922 à Paris, d'un père maçon et d'une mère aide-ménagère.
    Son père, Saïd Mouloudji est né en 1896 en Algérie française dans le village kabyle de Leflaye , et sa mère, Eugénie Roux est une Bretonne née à Paris en 1901.
    La famille connaît de graves problèmes : alors que Marcel n'a que dix ans, sa mère est internée pour désordre mental et son père, analphabète, logé dans une chambre de bonne, a du mal à élever ses deux fils dont l'aîné, André, est gravement malade et le second, un doux rêveur qui trouve à se loger au hasard des rencontres.

    Durant son adolescence, Marcel s'inscrit avec son frère dans un mouvement de jeunesse de gauche, les Faucons rouges,  animé par des éducateurs issus de différents courants du monde ouvrier.

    En 1935, il fait la connaissance de Sylvain Itkinemetteur en scène membre du Groupe Octobre, organisation affiliée à la Fédération des théâtres ouvriers de France. Marcel Maillot, directeur d'une colonie de vacances du Syndicat du livre, le pousse à chanter avec son frère. Il est bientôt remarqué par Jean-Louis Barrault, qui cherche un enfant pour un spectacle. Durant cette période, Marcel est ainsi hébergé par Jean-Louis Barrault, qui l'introduit dans le milieu artistique de Paris. 

     


    24 commentaires
  • Une jeunesse démontrant la diversité culturelle,

    chorégraphie musicale avec le balafon

     

    Qu'en pensez-vous, moi j'adore .

    J'aime  les musiques venant de toutes les cultures. 

    2 minutes 54 de bonheur, Bravo à cette jeunesse ♥

     

     Mais qu'est ce que le Balafon ?

    Le Balafon

     

    Le balafon, également appelé bala ou balani, est un instrument de percussion idiophone mélodique originaire du Mali. C'est une sorte de xylophone, soit pentatonique, soit heptatonique comportant généralement entre 16 et 27 notes produites par des lames de bois que l'on percute avec des baguettes et dont le son est amplifié par des calebasses disposées en dessous. En  Malinké , « balafon » vient des termes bala (l’instrument) et fon (sonne). Particulièrement présent dans la musique mandingue musique mandingue où son existence est attestée depuis le xive siècle, on retrouve des balafons dans de nombreuses régions d'Afrique, tous différents. Certains sont très sophistiqués, d'autres très simples ; d'autres encore sont gigantesques.

    Le premier balafon serait né dans le Royaume de Sosso (xiie siècle), entre la Guinée et le Mali. Ce balafon existe encore et est nommé Sosso Bala.


    20 commentaires
  • < Retourner à Nashville >

     

    Je suis de la génération Johnny Hallyday, dite aussi génération des yé yé ! 

    Il a été mon idole, depuis ma jeunesse jusqu'à son dernier jour, je lui resterai fidèle, même si,  ici je mettrai des chansons de Jean-Baptiste GUEGAN, son sosie vocalement, il est né avec la même voix que le " Boss "

    En l'écoutant je revois notre Rockeur  ♥

    C'est un super et bel hommage qu'il lui rend, tout en restant " lui même ", il continuera son bonhomme de chemin avec ses propres chansons, malgré les critiques et les jugements qu'il rencontrera (hélas).

    Moi je lui fais confiance, je suis déjà fan ! 

    Son album " Puisque c'est écrit" paroles et musiques de Michel Mallory " est sorti.

    je lui dit "Longue vie en chansons J.B

    " Retourner à Nashville "  

    (cette chanson représente bien Johnny)

     

    (CD que j'ai vite acheté)  (en + c'est un beau gosse) ;)

    Jean-Baptiste GUEGAN

     

    On reconnaît bien la "patte et la griffe" de Michel Mallory qui connaissait si bien notre Johnny

    Qu'il est beau cet album ! ! !

    On aime ou pas, mais svp pas de critique, merci.

    ♥ ♥ Michel Mallory et Johnny ♥ ♥

    ♥ ♥ Michel Mallory et ean Baptiste Guegan ♥ ♥


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique