• Hommage pour l'Ukraine Drapeaux Europe Ukraine Carte : Gif Service

    Je ne fais pas de politique mais, ce peuple doit être soutenu !

    1 mois ce 24 mars que ça dure 

    Et si c'était chez nous ....! 

     

    Un peuple meurtri, en souffrance, quelle tristesse, une pensée pour eux

    je ne sais pas pour vous,  mais comment les aider ?

    En solidarité et à ma façon : une aide en fonction de mes moyens 
    (dons en € + achats de première nécessité)

    Et puis, une vidéo pour les mettre à l'honneur, du folklore avec le groupe : Virsky

    Un grand spectacle au coeur de la culture ukrainienne, incarnée par des danses folkloriques aux chorégraphies époustouflantes. 
    Interprétées par 70 danseurs virtuoses, leurs prouesses techniques proprement ahurissantes se mêlent aux costumes colorés typiques  pour raconter, avec passion, tout ce qui fait l'âme de l'Ukraine : Son peuple, son humour mais aussi son lyrisme et son romantisme.
    Des pirouettes, des sauts vertigineux et des chorégraphies de groupe effectuées à l'unisson sur une musique enlevée qui, à elle seule, donne envie de danser.

    Superbe

     

    Nous sommes d'Ukraine.
    Concert pour le 110e anniversaire de P.P.Virsky

     


    18 commentaires
  • La Capoeira c'est ... Le Brésil.

    Lorsque l'on pense au Brésil, on pense au Carnaval, au football et à la capoeira. 

    La Capoera

    La capoeira est née des souffrances endurées par les esclaves au temps de la traite négrière au XVIème siècle. Elle est issue d'un mélange culturel mis en place par le transfert de populations africaines vers le Brésil, et plus exactement à Salvador de Bahia au nord-est du Brésil. Certains historiens font le rapprochement avec la danse du n'golo (danse du zèbre) pratiquée en Angola par le peuple bantous durant la fête de puberté des jeunes filles. C'est une forme de lutte de pieds, que l'on retrouve dans le sport.

    Capoeira

     Le terme « capoeira » est originaire du dialecte indien des Tupi-Guarani. Il définit cette « herbe rase » qui poussait sur ces forêts rasées destinées à l'exploitation des terres où travaillaient les esclaves. Cette population victime d'une émigration forcée pratiquait durant ses seuls moments de repos, autorisés en début de soirée, différents types de danses. Les arts de combat étaient judicieusement cachés dans des danses traditionnelles lentes pratiquées sur des airs joués par des instruments comme le berimbau (qui s'apparente au m'bolumbumba du sud-est de l'Afrique). Ces danses dissimulant en fait des techniques de combat dangereuses ont été utilisées par de nombreux esclaves pour s'échapper du domaine de leur maître. L'art de la capoeira a ensuite été diffusée à d'autres terres coloniales.

     

    Une autre vidéo que même les plus jeunes peuvent danser la " Capoeira" 

     

    Principaux instruments pour la Capoeira 

        Berimba (arc musical)               Atabaque (percussion)

    Berimbas (arc musical)   Atabaque (percussion)   

     

    Pandeiro (percussion)            Agogo (percussion idiophone)             Reco reco (métal)

    Pandeiro (Percussion)   Agogo (percussion idiophone)   Reco reco (métal)

     

    Mon ex mari étant Portugais,  nous avons été au Brésil il y a des années,
    il a de la famille là bas.

    J'ai eu l'occasion d'assister à un concours de Capoeira entre : 
    adultes, juniors, enfants, et même avec des papys cool

    Je posterai des photos du Brésil que je scannerai plus tard,
    dans un article " Mes voyages"

     

     


    21 commentaires
  • DANSE PERSANE : (mélange de soufisme et flamenco)

    Danseurs professionnels, je vous laisse découvrir.

    Shahrokh Moshkin Ghalam est un danseur moderne Iranien qui vit et travaille à Paris. 
    Diplômé en histoire de l'art et du théâtre de l' Université Paris.
    Il est le fondateur et ancien directeur artistique de Nakissa Art Company  

    Il est le premier Iranien à faire partie de la prestigieuse troupe de la Comédie-Française

    Shahrokh Moshkin Ghalam assisté de Sahar Dehghan

     .

    Réalisateur, chorégraphe, danseur, acteur, créateur de costumes, Shahrokh Moshkin Ghalam a joué dans le monde entier. Arrivé dans son jeune âge en France, il étudie l’histoire de l'art et du théâtre avant d’intégrer le Théâtre du Soleil où il reçoit une formation complète sur les fondements de la danse théâtrale dans le monde, comprenant le kathakali, le topeng, le kabuki, la danse soufie et le Flamenco. Il a ensuite occupé le poste de pensionnaire de la Comédie-Française pendant six ans et s’est produit sur les plus grandes scènes en tant qu'acteur principal. Shahrokh Moshkin Ghalam se consacre désormais aux danses du Moyen-Orient et réside en Californie, où il continue de créer et d'enseigner la danse.

    Sa passion pour la danse persane l’a emmené à la recherche des sources à travers de nombreux voyages en Turquie, dans le Caucase, en Irak, en Afghanistan et jusqu’en Inde pour retrouver des traces de ces danses et de leur influence. En 1997, il crée la compagnie Nakissa, avec laquelle il a produit notamment « Les Songes D'Une Nuit Persane », « Omar Khayam », » Les Danses Mythologiques » et « Hafez ».

    Lors du stage de danse persane, assisté par sa partenaire la danseuse Sahar Dehghan, il va aborder les différents rythmes et mélodies de ce répertoire et nous inviter à explorer les 1001 chemins pour interpréter la richesse de cette culture musicale, tout en prêtant une écoute sensible à chaque instrument. Basée sur l'art de l'improvisation, la danse persane, comme la musique qui l’accompagne, est d’une complexité rythmique et d’une perfection mathématique extrêmes.

    Sahar Dehghan a exploré depuis son enfance les danses d'Iran et celle du Sama’ avant de s’intéresser aux danses d'Asie Centrale, au Kathak et aux danses arméniennes. Aux côtés de Shahrokh, elle se spécialise dans l'art de l'improvisation à travers sa recherche sur la danse persane. Elle a dansé dans le monde entier avec la troupe de la fameuse Macha Makeieff et a dirigé de nombreuses créations. Aujourd'hui, après des années de formation en danse contemporaine, elle crée de nouvelles pistes mariant la tradition à l’innovation et est directrice artistique de WHIRL Quantum Dance.

    Danse Persane

    Shahrokh Moshkin Ghalam

     On aime ou on aime pas, chacun est libre . 

    Moi j'aime connaître ...

    " Les Ailleurs ... "

     

     




    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique