• Connaissez-vous Danyel Gérard ?

     

    Danyel Gérard

    Moi j'ai eu la chance de le rencontrer
    plusieurs fois, mais une, reste inoubliable  !

    (il venait  1 dimanche sur 2 chez Gervaise) Un jour, j'ai eu l'honneur  d'ouvrir le bal et de danser  un slow avec lui sur sa chanson " Butterfly ", il a mit son chapeau sur ma tête, c'était chez  ► Gervaise (article ICI )  ♥ (un super beau souvenir, et en plus il s'est terminé par un doux baiser auquel je ne m'y  m'attendais pas,  sous le regard foudroyant des copines ^^ yes winktongue )

    BUTTERFLY : 1971

    MARYLOU : 1979

    Pot pourri chez Patrick Sébastien en 2010

    (un gars dynamique, égal à lui même, comme je l'ai connu dans les années 70)

    Danyel Gérard, de son vrai nom Gérard Daniel Kherlakian, est né à Paris le 7 mars 1939.

    Il est né d'un père arménien et d'une mère corse née aux Antilles et a passé son enfance au Brésil.

    Il est, l'un des tout premiers chanteurs de rock français : il a commencé sa carrière en septembre 1958 en sortant un disque de rock : D'où reviens-tu Billie Boy. Il se fait détrôner en 1960 par Johnny Hallyday alors qu'il part pour la guerre d'Algérie.
    C'est en 1962 qu'il est consacré roi du twist avec Petit Gonzales, La leçon de twist et Le Marsupilami.

    Il enchaîne alors tube sur tube : América, Memphis Tennessee, D'accord d'accord, Il pleut dans ma maison, Comme tu es jeune. Il écrit en 1964 Les vendanges de l'amour pour Marie Laforêt et Fais-la rire pour Hervé Vilard en 1966.

    Il monte alors sa maison d'édition (Dany Music) et les disques PDG et produira entre autres, Michel Corringe (Les paumés). Son retour est annoncé fin 1969, où il réapparaît, barbu, sous un chapeau. Butterfly sera son plus grand tube international. On compte aujourd'hui 13 millions de disques vendus uniquement sur ce titre-là.

    Une de ses chansons que j'aime tout particulièrement :  1975 !


    16 commentaires
  •  "Chez GERVAISE" je vous parle d'un temps . . . 

    Le devise de Mr Gervaise : . . . wink2

    Essayer les vélos

    Chez GERVAISE

     

    Peut être avez vous connu "GERVAISE" à la pyramide de Brunoy dans l’Essonne !

    Moi oui, pour y avoir habité 5 ans à 300 mètres.
      j'y ai passé tous les  dimanches après midi a danser en 1969, 70, 71 et 72.

    A l'origine, Gervaise n'était pas un "Dancing" mais un vélodrome du rire, et d'un mini golf.

    Ouvert tous les jours, sauf le dimanche de 14h à 18h, jour réservé au Dancing.

    GERVAISE

     

    Manger, boire et danser, c'était le temps des guinguettes...

    A la belle époque Brunoy était le lieu d'escapade idéal pour les parisiens en mal de fraîcheur. Ces derniers arrivaient à vélo, déjeunaient, dansaient et repartaient l'après-midi. Ainsi a-t-on vu fleurir nombre de bals, guinguettes et cafés...

    De 1924 à 1976, c’est à Brunoy, en lisière de forêt de Sénart dans l’Essonne, que l’établissement « Chez Gervaise » fera la joie des petits et des grands, en accueillant plus de 15 millions de visiteurs sur ses vélos comiques

    Vélos de chez GERVAISE

     

    Sur le Grand-bi  et le mini, j'y suis montée et je vous assure que c'est plutôt marrant, et pas aussi facile qu'on le pense. (Fous-rires assurés)

    Le Grand-bi  Mini-vélo

     

    Aussi bien les hommes que les femmes pouvaient s'en donner à cœur joie .

    Hommes et Femmes

     

    Après plus de 50 ans d'existence,
    le Vélodrome du Rire ferme ses portes en 1976. Les vélos sont dispersés et le terrain revendu en 1982 à une société de bus.


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique