• Mes Lectures

    Je lis beaucoup et de tout, je met ici uniquement ceux que j'ai préféré, et que je vous partage.

  •  Avec des temps difficiles pour tous actuellement,
    détendez-vous avec un livre amusant.

    Mémé dans les orties (Roman) 

    Aurélie Valognes

    Mémé dans les orties

     

    Solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant… , Ferdinand Brun, 83 ans, s’ennuie à ne pas mourir…

     

    Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence.
    Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

    Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur ! 

    Mémé dans les orties

     

     * * * * * * * * * * * * ** * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

     

    Un deuxième livre d'Aurélie Valognes 

    En voiture, Simone ! (Roman)

    En voiture Simone

     

    Un père, despotique et égocentrique, Jacques.
    Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine
    Leurs fils 
    Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants.
    Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps.
    Alexandre, rêveur mou du genou.

    Et... trois belles-filles délicieusement insupportables :
    Stéphanie, mère poule angoissée,
    Laura, végétarienne angoissante.
    Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.

    Mettez tout ce monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s'incruste.

    Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

    En voiture Simone

     

     

     


    23 commentaires
  • 2 Livres avec de réelles histoires d'animaux

    1) - Histoires vraies d'Animaux exceptionnels 
    (pour les amoureux des animaux)

    Racontées par une journaliste de 30 millions d'amis

    Histoires vraies ....

     On oublie souvent que les actes d'héroïsme et de bravoure ne sont pas toujours l'apanage des humains.
    Le dévouement de certains animaux, au péril de leur vie, peut être exemplaire !

    Toutes les histoires de ce livre sont vraies.
    Et pourtant, certaines sont à peine croyables !

     

    - Maui, une femelle Terre-Neuve, formée au sauvetage en mer, sauve 3 personnes de la noyade avant de mourir d'épuisement.

    - Umnak, le Husky, prend si bien soin d'un enfant tétraplégique, qu'il réussit  l'exploit de le faire marcher. 

    - Chipie, la chartreuse, mal adaptée au déménagement de ses maîtres, parcours 200 km pour retrouver son ancienne maison.

    - Vaillant, le pigeon voyageur, traverse les lignes allemandes pendant la guerre, sans y laisser de plumes, pour porter un message de son maître assiégé.

     

    2) - Complicités animales 

     Anny Duperey, 70 histoires vraies

    Complicités animales

     - Un gorille qui sauve un enfant
    - Des fourmis qui ne laissent pas tomber leurs blessés
    - Un chat qui accompagne des malades dans leurs derniers moments
    - Des vaches qui se lient d'amitié
    - Des chiens qui portent secours à leur maître ... etc etc

      Empathie, entraide, amitié, compassion, il y a peu de temps, ces mots n'étaient qu'aux seuls humais.

    Aujourd'hui, l'idée que les animaux sont des machines mues par leur instinct a fait son temps.
    La science reconnaît que les bêtes agissent individuellement selon des sentiments qui  leur sont propres, et que la loi de la jungle n'est pas celle du plus fort, mais, plus souvent qu'on ne le croit, celle de la main-patte-tendue.

    La comédienne et romancière Anny Duperey et le journaliste spécialiste des animaux, Jean-Philippe Noël ont réuni plus de 70 belles histoires. 
    Choisies aussi bien dans la littérature scientifique que dans notre quotidien, elles dévoilent que les animaux ont de grandes leçons d'humanité à nous offrir ....

     

    Ces récits drôles, émouvants, ou parfois tragiques, mettent en scène des humains et des bêtes.
    Des histoires extraordinaires vécues par des animaux et des gens ordinaires ... mais exceptionnels !

     

    J'ai aimé toutes ces histoires, même si des fois il m'a fallut un mouchoir

    * * * * * * * * * * 

    Personnellement, je suis végétarienne (je n'ai rien contre ceux qui ne le sont pas), mais la conclusion du livre d'Anny Duperey est superbement bien écrite,  je ne la mettrai pas en ligne, il y a 4 pages, mais je retiens une phrase  ...

    " Nous mangeons une viande EMPOISONNÉE DE SOUFFRANCE
    Et nous paierons très cher, un jour, ce que nous faisons subir aux animaux "


    22 commentaires
  • Phinnaeus Jefferson (Roman)

               La Remontée du Temps                              Auteure : Camille Büchs

    Phinneaus Jefferson La remontée du temps   Camille Büchs

     

    Présentation de l'éditeur : Disponible  ICI 

    Phinnaeus, de son surnom Finn, est sujet à un étrange phénomène peu après la disparition soudaine de son oncle. Il parvient à vivre des événements historiques, au travers du corps de personnes ayant existé par le passé. Mais l'exploitation de ce don prendra alors un tout autre tournant à ses vingt-cinq ans alors qu'il fera des rencontres qui changeront sa vie. Cela l'entraînera dans des aventures mêlant action, énigmes et suspense. D'un naturel introverti, il sera pourtant forcé à s'émanciper car son profond désir de découvrir la vérité à propos de son oncle disparu et de comprendre cette inexplicable capacité dont il est le sujet le mèneront à rejoindre un univers incroyable dont il n'aurait jamais soupçonné l'existence. Cette toute autre facette du monde qu'il découvre, si extraordinaire soit-elle, n'en est pas moins parsemée d'embûches. Ce roman est le premier tome d'une saga et est l'introduction d'une aventure pleine de rebondissements.
     
    J'ai Adoré et le mot est faible.
    Personnellement,  il y avait bien longtemps que je n'avais pas "plongé et (adoré)" un livre aussi rapidement, je m'en suis imprégné à la vitesse de l'éclair. Des personnages hors du commun, avec une aventure pleine de rebondissements, une évasion totale dans le temps.
    A lire et a relire sans modération
    Bravo a son Auteure Camille Büchs
    Jo / Louvya

    18 commentaires
  • Les Cents Puits de Salaga (Roman)

    Les Cents puits de Salaga

    Elles ont le nom de reines guerrières, et tout semble les opposer.


    Aminah a quinze ans, guette les caravanes de marchands dans la région de Gonja, vend un peu de nourriture. Bientôt, un raid de cavaliers fait d'elle une captive.

    Wurche est une princesse, fille têtue du chef de Salaga, la ville aux Cents Puits, haut lieu du commerce d'esclaves. Elle a l'âge d'être bientôt mariée, alors qu'elle ne rêve que du pouvoir, en ces temps d'alliances et de conflits entre chefs de tribus, avec les Ashantis de la forêt  voisine, avec les Allemands, les Français.

    Et il y a Moro, l'homme à la peau si noire qu'elle est bleue, il vit de la vente d'esclaves mais croit à la destinée, et cède à la beauté...

     

    Les cents puits de Salaga se déroule à la fin du XVIII eme siècle dans l'actuel Ghana, à la période précoloniale et avant que l'esclavage soit réellement aboli.
    Une histoire de courage, de pardon, d'amour et de liberté. 

     

     J'ai vu ce livre chez CADIX, je l'ai acheté et lus en 4 soirées !


    14 commentaires
  • En attendant l'arc-en-ciel (Roman)

    En attendant l'arc-en-ciel

    Alors qu’elle est à un tournant de sa vie, Marie part avec ses deux enfants passer quelques jours dans le village de son enfance où résident sa mère et ses amis. Sa rencontre fortuite avec François Develay la replonge dans le drame que sa famille a traversé il y a près de trente ans. Sa quête de la vérité parviendra-t-elle à lui faire entrevoir enfin le bonheur ?

    "Il s’approche de moi et me tend une main cordiale. - Bonsoir. François Develay. Sa voix est chaleureuse et je reste là, les bras ballants, incapable du moindre geste, la gorge nouée par l’émotion. La situation devient gênante pour tout le monde, j’en suis consciente, mais mon bras refuse de se soulever vers la main tendue et aucun mot aimable ne parvient à franchir mes lèvres. François Develay reste perplexe, dérouté par mon attitude qu’il ne comprend pas. Comment le pourrait-il d’ailleurs ? Il ne m’a pas reconnue. Aussi doit-il se demander pourquoi une inconnue qui va passer la nuit chez lui avec ses enfants ne se montre pas plus affable et reconnaissante envers leur hôte. Après ce qui me semble un effort surhumain, je lève le bras vers lui et glisse ma main dans la sienne. Moi qui ai toujours cru qu’en le revoyant, je lui déballerais tout ce que j’ai sur le cœur depuis près de trente ans, je me sens paralysée. "

    - très bon livre , un régal . Du début à la fin, l'histoire se poursuit lentement et se termine de même sans sous entendus ni questionnement.
    - On ne s'en lasse pas C'est un livre qui fait du bien, on ne pense plus et on se laisse bercer par cette histoire idyllique.
    - Histoire bien construite, du suspense. Personnages attachants et variés. L'atmosphère du petit village et de ses cancans...
    - L'écriture me plaît. Pas de chapitres ennuyeux !! Histoire émouvante que l'on n'a pas envie d'arrêter.
    - Belle histoire "d'amours" : d'une mère pour ses enfants, d'une fille pour sa mère, d'une sœur pour sa grande sœur, d'une femme pour un homme. plusieurs thèmes qui se côtoient habilement : le handicap, l'amour, la mort d'un être cher, la vérité, la trahison... notre vie à nous !


    22 commentaires
  • Un océan, deux mers, trois continents (Roman)

    Un océan, deux mers, trois continents

    Il s'appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s'apprête à embarquer est chargé d'esclaves...

    Roman d'aventures et récit de formation, Un océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l'Histoire, véritable Candide africain armé d'une inépuisable compassion, dans une série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en Dieu et en l'homme. Tout d'ardeur poétique et de sincérité généreuse, Wilfried N'Sondé signe un ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les nécessaires vertus de l'égalité, de la fraternité et de l'espérance

    Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N'Sondé a grandi en Île-de-France et étudié les sciences politiques avant de partir à Berlin, où il est resté vingt-cinq ans. Il vit désormais à Paris.

    Musicien et écrivain, il a aussi enseigné la littérature à l'Université de Berne (Suisse). Il publie ses romans chez Actes Sud : 

    Le Cœur des enfants léopards (2007), prix des cinq continents de la francophonie et prix Senghor de la création littéraire

    Le silence des esprits (2010)

    Fleur de béton (2012)

    Berlinoise (2015)


    22 commentaires
  • Les sales gosses ! (Roman)

    Un livre ou je me suis régalée !

    Les sales gosses

    Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c'est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a  été à l'initiative de cette mascarade.

    Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants, et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n'a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues.

    Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu'hostilité va lui révéler bien des surprises . . . 

    En prenant part, d'abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu'on ne lui connaissait pas, aux rendes-vous mensuels d'une clique de pensionnaires  plus agités qu'une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu'elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l'espoir . . .  et surtout : l'audace. Qu'on se le dise : au " jeu des regrets " de l'avant-dernier vendredi du mois, rien n'est jamais perdu.

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique