• Un océan, deux mers, trois continents (Roman)

    Un océan, deux mers, trois continents

    Il s'appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s'apprête à embarquer est chargé d'esclaves...

    Roman d'aventures et récit de formation, Un océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l'Histoire, véritable Candide africain armé d'une inépuisable compassion, dans une série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en Dieu et en l'homme. Tout d'ardeur poétique et de sincérité généreuse, Wilfried N'Sondé signe un ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les nécessaires vertus de l'égalité, de la fraternité et de l'espérance

    Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N'Sondé a grandi en Île-de-France et étudié les sciences politiques avant de partir à Berlin, où il est resté vingt-cinq ans. Il vit désormais à Paris.

    Musicien et écrivain, il a aussi enseigné la littérature à l'Université de Berne (Suisse). Il publie ses romans chez Actes Sud : 

    Le Cœur des enfants léopards (2007), prix des cinq continents de la francophonie et prix Senghor de la création littéraire

    Le silence des esprits (2010)

    Fleur de béton (2012)

    Berlinoise (2015)


    22 commentaires
  • La vie Avant et Après avoir un chien c''est ça ! 

    Avant - Après 

    Le maître d’un Golden Retriever nous montre sa vie avant et après qu’il ait obtenu son chiot, à travers des adorables illustrations. Oubliez votre appartement bien rangé, des poils partout, vous sentir obligé de partager votre repas avec votre nouvel ami… Bref, ça s’annonce pas si idyllique que ça pour vous, mais ça en vaut bien la peine et quelques petits sacrifices

    Si on peut appeler ça "sacrifices". En tous les cas, pas pour moi, et comme me dit mon fils : tes chiennes ont tous les droits, elles sont trop gâtées,,,,

    Hé oui mon Fils lol !  …. Jo

     

    Avant - Après

    Avant - Après

    Avant - Après

    Avant - Après

    Avant - Après

    Avant - Après

    Avant - Après

     

    Des petites illustrations qui reflètent très bien la vie avec nos chiens !

    En 3 mots : que du bonheur ♥ 

    nananère wink2

    Nananère !

    et vous, vous connaissez cette vie avec un chien (ou 2) comme moi ?


    30 commentaires
  • Les voilà !

    Je vous ai présenté mes petites araignées le 21 octobre.

    Voilà celle que ma petite fille a faites  

    Elle est fière d'elle ma petitoune et elle peut l'être 

    Elles ne sont pas belles ces "sales" bestioles LOL 

    Elle les a faites pour son papa (mon fils) sa maman et son frère (Gabin)

    Faites par Soline

    Les voilà !

    BRAVO MA SOLINE !

    QUEL BEAU SOURIRE DE SATISFACTION ♥ ♥ 

    Il n'y a plus qu'a passer en mode dégustation wink2

    Son papa a dit hier soir en venant la chercher . . . 

    " Ils sont délicieux ! Bravo ma Soline "

    et elle a reçu de Bisou de son papa

     

     


    20 commentaires
  • panneau routier inhabituel indique

     

    « Conduisez lentement, franchissez la ligne des poissons »

    — limite de vitesse 30 —

     Cela se produit dans les environs de Skokomish River, Shelton, Washington, USA. 

     Si la rivière est inondée, les saumons empruntent des raccourcis pour traverser la route et remonter la rivière pour frayer. 

     Ça arrive presque tous les ans.


    14 commentaires
  • Araignées Halloween.

    Je n'aime pas ces bestioles sarcastic et pourtant j'en fait de bons Cookies lol yes happy

    Araignées d'Halloween

    Il s'agit de cookies au beurre de cacahuète avec une note de chocolat et  ma foi, ce n'est pas mauvais du tout !  (beurre de cacahuètes, peut être changé en beurre normal)

    Ingrédients:

    - 200 g de beurre de cacahuète (ici j'en ai utilisé un avec des éclats de cacahuètes) - 50 g de sucre roux - 1 œuf - 1/2 sachet de levure

    Pour la déco:

    - des Maltesers (ou autres boules chocolatées,moi j'ai pris des kit-kat Ball) - du chocolat (quelques carreaux) - du sucre glace

    Préparation:

    1-Préchauffez le four à 160°C. Dans un saladier, mélanger le beurre de cacahuète, le sucre roux, l’œuf et la levure jusqu'à obtenir un mélange homogène.

    Pâte

    2- Formez des boules de pâte (environ 20) avec vos mains et disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

    Petites boules

    3- Mettre au four environ 10 à 12 minutes. Laisser refroidir environ 5 minutes.

    Mettre au four

    4- Enfoncez dans chaque cookie un malteser en appuyant légèrement dessus pour faire apparaître des craquelures sur le biscuit.

    Mettre la boule de choco

    5- Faire fondre le chocolat et le mettre dans un cornet ou un sachet de congélation. Découper un petit bout du cornet (ou du sac) pour pouvoir tracer les 8 pattes des araignées.

    Faire les pattes

    6- Mélanger le sucre glace avec un tout petit peu d'eau de manière à obtenir un glaçage assez épais. Avec un cure-dent, déposer 2 petites gouttes de glaçage pour faire les yeux. Puis faites les points noirs avec un feutre alimentaire ou avec du chocolat fondu.

    C'est prêt !

    Voilà les bêbêtes

     

    Bonne dégustation , mes petits enfants vont raffoler, mais moi pas question de manger ces  p'tites bébêtes ! wink2

     

     


    34 commentaires
  • Bonne fête les fantômes  !

      

    Même pas peur !Même pas peur ! Même pas peur !

    Halloween est au départ une fête celtique d'origine irlandaise : le nouvel an Celtique ! Il y a environ 3000 ans, le calendrier Celte ne se terminait pas le 31 décembre, mais le 31 octobre. Et cette dernière nuit de l'année était la nuit du dieu de la mort (Samain ou Samhain).
    En octobre, les nuits se rallongent et la légende raconte que les fantômes en profitaient pour rendre visite aux vivants. Alors pour éviter que les fantômes ne viennent les hanter, les celtes avaient quelques rituels dont celui de s'habiller avec des costumes terrifiants pour faire peur aux fantômes et de se réunir pour faire la fête le soir du 31 octobre. Ce sont les immigrés irlandais qui ont apporté avec eux la tradition d'Halloween aux Etats-Unis !

    Même pas peur !    Même pas peur !   Même pas peur !

    D’où vient le mot "Halloween" ? 

    Avec l'arrivée du christianisme, les catholiques décidèrent à partir du IXème siècle de fêter la Toussaint ("tous les saints"), le 1er novembre.  Et si on regarde de plus près le mot anglais Halloween, c'est une sorte de raccourci de l'expression "All Hallows Eve", qui signifie "le soir de tous les saints", c'est-à-dire la veille de la Toussaint, le 31 octobre !

     

    Et pourquoi les citrouilles ?

    À l’origine, le symbole d’Halloween était... un navet ! Issu de la légende de Jack-o'-lantern (Jack à la lanterne, le personnage qui a inspiré l’étrange Noël de Mr Jack !), condamné à errer éternellement dans l'obscurité entre l'enfer et le paradis en s'éclairant d'un tison posé dans un navet sculpté.  Aux états-Unis, le navet a progressivement été remplacé par la citrouille qui pousse en octobre et qui est bien plus facile à sculpter ! C'est donc la citrouille qui a donné sa couleur orange à la version actuelle d'Halloween. 

     Citrouille affamée                                                    Citrouille sorcière 

    Citrouille affamée Citrouille sorcière


    20 commentaires
  • C'est  l'automne, prenons soin des hérissons !

     

    L’automne, il arrive que quelques hérissons pointent le bout de leur nez… 
    Et ce n’est pas forcément bon signe ! Avant d’entrer en hibernation, les plus faibles d’entre eux sont parfois retrouvés en détresse… 
    Comment réagir ? Comment les protéger ? Des conseils pour prendre soin de ces petites bêtes.  

    Prenons en soin

     

    C’est pourquoi il faut être particulièrement vigilant au mois d’octobre et novembre. « Dès que vous voyez un hérisson, particulièrement en plein jour et se mettant au soleil pour se réchauffer, il est important de le peser.
    Si son poids est inférieur à 600 g, ce hérisson est en danger et il est certain qu’il ne survivra pas à l’hiver. Par conséquent, il faudra le confier au centre de soins le plus proche de chez vous. »

    Le gîte et le couvert !

    Et pourquoi ne pas offrir le gîte et le couvert à un hérisson pendant son hibernation ? Pour offrir un cocon en toute sécurité à un hérisson dans votre jardin, il suffit de quelques aménagements simples. Dans un recoin de votre terrain, n’hésitez pas à laisser quelques tas de feuilles mortes ou de bois ou encore des tapis de mousse pour permettre aux hérissons de dormir au chaud.

    Vous pouvez également lui laisser à grignoter… « Dès qu’il fait plus de 10°C, les hérissons ont des phases où ils se réveillent et peuvent donc chercher à manger ». Au menu pour nos petits mammifères : « des croquettes pour chats, idéalement pour chatons mais sans poisson ! ». On peut aussi leur proposer un ramequin avec un fond d’eau claire.

    Enfin, vérifiez toujours avant de tailler ou de débroussailler un endroit. Attention de ne pas le blesser avec votre fourche ou pire de mettre le feu à votre tas de feuilles sans avoir vérifié qu’il y était. C’est l’une des causes de mort du hérisson. N’oubliez pas de surveiller les animaux domestiques qui ne sont pas toujours tendres avec eux…

    Gîte et couvert


    24 commentaires
  •  

    RESTAURANTS,  MANGUE THAÏ AU CENTRE BELLE ÉPINE

     

    Aujourd'hui, mon fils m'a fait la surprise de venir me voir et ...

    Il me dit  " Man ne fait rien je t'invite au resto " , 

    Ho ! Là c'est génial, un tête à tête avec mon fils.

    QUE DU BONHEUR !

    Resto Thaï

    Quand nous sommes arrivés, la salle était quasiment pleine.

    Il ne restait que 2 places, et devinez qui elles attendaient ces places ? 

    NOUS ! 

    Entrée : Ravioli au crevettes

    Ravioli crevettes

    Plat : Riz aux crevettes sur ananas et sauce aigre-douce.

    Riz aux crevettes

    Et pour finir : thé traditionnel.

    Thé Thaï

     Les photos ne sont pas les miennes, j'ai oublié d'en prendre, mais celles ci sont du restaurant et c'était notre menu.


    12 commentaires
  • Premier froid pour les filles !

     

    après les grandes chaleurs, voici l'automne.

    Mes deux Blackinettes, se "couvrent" 

    Les voici l'une et l'autre :

    Dans un seul panier (mdr) les fesses collées au radiateur de la cuisine.

    Comme vous pouvez le constaer, un panier est vide ! Celui d'Ibis (la petite noir et marron) qui préfère être avec Lady.

    1er froid

     

    Les voici la nuit dans ma chambre à côté  de mon lit (quand Lady ne dort pas avec moi) 

     

    Lady                                                                       Ibis   

    LADY IBIS

     

    Quand je pense à tous les pauvres loulous dehors abandonnés,

    J'en ai le cœur triste.


    24 commentaires
  • Les sales gosses ! (Roman)

    Un livre ou je me suis régalée !

    Les sales gosses

    Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c'est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a  été à l'initiative de cette mascarade.

    Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants, et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n'a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues.

    Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu'hostilité va lui révéler bien des surprises . . . 

    En prenant part, d'abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu'on ne lui connaissait pas, aux rendes-vous mensuels d'une clique de pensionnaires  plus agités qu'une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu'elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l'espoir . . .  et surtout : l'audace. Qu'on se le dise : au " jeu des regrets " de l'avant-dernier vendredi du mois, rien n'est jamais perdu.

     


    22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires